Espace privé

Espace privé

Objectifs du Protocole Depist HPV 55

  • Objectifs principaux : Tester les conditions de mise en place en France en population générale du test HPV en dépistage primaire.

En :
Suivant l'acceptabilité par les femmes et l'appropriation par les professionnels de santé d'une stratégie de dépistage différenciée selon l'âge des femmes.
Mesurant l'observance d'un intervalle de temps augmenté entre 2 examens normaux (5 ans pour l'HPV versus 3 ans pour FCU avec cyto)
Testant le schéma optimum de prise en charge des femmes avec HPV positif : triage cytologique retenu.

  • Objectifs secondaires : Mettre en place dans le département de la Meuse un dépistage organisé du cancer du col utérin pour les femmes de 25 à 65 ans.

L'objectif n'est pas de démontrer la supériorité du test HPV à celle du FCU avec analyse cytologique, cette donnée étant considérée comme acquise, au vu des résultats des différentes expérimentations menées au niveau international.

 

Stratégie du Dépistage Protocole Depist HPV 55

La population cible se décompose en 2 parties :

  • Les femmes de 25 à 34 ans : se verront proposer sur invitation de l'AMPM la réalisation d'un FCU avec analyse cytologique classique, si elles sont éligibles (absence de critère d'exclusion et absence de FCU dans les 3 dernières années). Ce test sera intégralement pris en charge (hors dépassement d'honoraires).
  • Les femmes de 35 à 65 ans : se verront proposer sur invitation de l'AMPM, un test HPV qui sera intégralement pris en charge.

Les consultations au cours desquelles seront réalisés soit le FCU avec cyto soit le test HPV seront prises en charge aux conditions habituelles de l'Assurance Maladie.
A la demande des gynécologues, avant le démarrage du Protocole, les résultats des dépistages sont envoyés au gynécologue qui a réalisé l'acte, au médecin généraliste si il est renseigné et à l'AMPM. Les gynécologues doivent recontacter les femmes en cas de test positif.
Après la phase d'invitation des femmes à réaliser le test adapté à leur âge, le suivi ultérieur sera fait sur 3 ans. Il a pour but de s'assurer que les femmes ayant un FCU ou un test HPV positif feront l'objet d'une prise en charge adaptée, de mesurer l'observance de l'intervalle de temps préconisé entre 2 examens normaux.
Ce programme expérimental a nécessité avant son démarrage :

  • Le signalement du protocole à l'AFSSAPS et son accord.
  • L'avis favorable du Comité de Protection des Personnes de Nancy.
  • Une assurance responsabilité civile pour recherche biomédicale.

Ainsi que, pendant toute la durée du Protocole, envoi avec les lettres d'invitation :

  • d'une notice d'information sur le déroulement du programme et le test HPV.
  • d'un coupon de consentement éclairé figurant au dos du courrier qui doit impérativement être signé par la femme pour qu'elle soit intégrée dans le protocole.

Coordonnées

Association Meusienne
de Prévention Médicale
(A. M. P. M.)
31 rue du Four
55000 Bar-le-Duc

Tél. 03 29 46 46 00

Fax : 03 29 46 46 54

Horaires d'ouverture

> Lundi au vendredi de 8h45 à 12h et de 13h à 16h30.

> Fermé samedi et dimanche.

Venir à l'AMPM

planapmp

l'AMPM sur votre mobile

qrcodeapmp